Nos partenaires   
youphil.com    klynt.net

Petits métiers des bidonvilles

Catégories: Manila Moneyla

Dans les bidonville de Manille, on bidouille, on se débrouille, on trouve toujours quelque chose, une micro activité rémunératrice à la journée ou un emploi durable et stable qui ne rapporte pas énormément mais permet toutefois de vivre.

Dans ces « petits métiers des bidonvilles » il y a des électriciens de fortune, des vendeurs de tout et de rien, des chauffeurs de pedicab (des vélos-taxis), des maçons, des chauffeurs livreurs, etc. Il y a aussi, le long des côtes, des pêcheurs, comme Bong, ou des Jeepney drivers, comme Ignacio.

Bong : la pêche artisanale

Bong pratique la pêche artisanale au nord de l’île de Negros. Tous les jours, il part pêcher sur sa « banka » légère (sorte de barque) et doit faire face à une raréfaction de la ressource qui l’amène à s’éloigner chaque jour un peu plus des côtes.

Voir ce thème dans le webdocumentaire

Ignacio : chauffeur de « jeepney »

Originaire de province, Ignacio est arrivé à Manille pour y trouver une vie meilleure. Après divers petits boulots mal-rémunérés et à la pérennité incertaine, il est devenu chauffeur de « jeepney », ces anciennes jeep de l’armée américaine au châssis allongé et qui constitue l’un des moyens de transports les plus pratiques et les plus populaires dans tout l’archipel philippin.

Voir ce thème dans le webdocumentaire



Un commentaire ?

Laisser un commentaire